Troyes : le préfet en visite à la MSA

Il n’était encore jamais allé dans les locaux de la MSA Sud Champagne, à Troyes. C’est désormais chose faite. Le préfet de l’Aube, Thierry Mosimann, s’y est en effet rendu le 19 décembre dernier. L’occasion pour le représentant de l’État d’en savoir plus sur le fonctionnement de cet organisme et ses diverses actions, que ces dernières soient réglementaires ou novatrices.

Un guichet unique

Une séance de travail, d’un peu plus de deux heures, qui lui a d’ailleurs été bénéfique. « Je me suis rendu compte que ma vue de la MSA était extrêmement réduite. Je connaissais un aspect mais pas l’ensemble. La MSA, c’est le guichet unique de toutes les prestations sociales pour le milieu agricole et assimilés. Elle peut aussi travailler sur l’accompagnement psychologique des exploitants en difficulté, le renforcement du lien social en milieu rural, etc. », a-t-il notamment déclaré.

L’insertion par l’activité économique ou encore la charte de labellisation « prestataires de services en agriculture » sont des thématiques qui ont également été abordées lors de cette rencontre. « On a senti un préfet curieux, à l’écoute », a confié Éric Petit, président de la MSA Sud Champagne. D’autant que la MSA pourrait apporter une plus-value sur certains dossiers départementaux, comme sur l’accompagnement des demandeurs d’emplois au RSA, ou encore les maisons de services au public. « On peut se poser la question comment les améliorer. Peu de publics s’y rendent. Le guichet unique peut apporter une réponse globale », explique-t-on.

A.T.