Une nuit pour découvrir (autrement) le patrimoine aubois

Les musées troyens participeront, cette année encore, à l’opération. © Carole Bell – Ville de Troyes

Elle est devenue un rendez-vous incontournable. La 15ème nuit européenne des musées aura lieu ce samedi 18 mai, de 20h à minuit. L’objectif de cet événement, initié en 2005, est de mieux appréhender les collections et familiariser les publics à l’univers des musées.

En 2018, ce sont près de deux millions de visiteurs qui ont, en France, été accueillis dans les 1800 musées participants. Cette année, plusieurs sites ouvriront encore leurs portes dans le département de l’Aube. Mais il y a également quelques nouveautés… L’ensemble du programme est à retrouver sur nuitdesmusees.culture.gouv.fr.

Et si on allait danser… aux musées ?

Les musées troyens (musée des beaux-arts et d’archéologie, muséum d’histoire naturelle, musée de l’art champenois, musée de la bonneterie et cour du musée d’art moderne) participeront une nouvelle fois à l’événement. Chaque année, la ville de Troyes propose une thématique spécifique, qui unit les musées autour d’un parcours nocturne. Pour cette nouvelle édition, les visiteurs sont ainsi invités à déambuler, regarder et danser de musée en musée. De la danse traditionnelle à la danse contemporaine, en passant par le bal – mondain ou masqué  -, il n’y a qu’un pas… Plusieurs ateliers seront aussi proposés. Au musée de la Bonneterie par exemple, le visiteur pourra s’amuser à fabriquer sa collerette pour le bal…

Les musées de Vauluisant et des beaux-arts, de l’archéologie et le museum seront par ailleurs accessibles gratuitement durant tout le weekend aux heures habituelles d’ouvertures. Deux visites guidées gratuites sont aussi proposées : l’exposition Translation le dimanche 19 mai à 15h au musée des beaux-arts et l’exposition Grégoire Guérard, ainsi que le dimanche 19 mai à 15h au musée de Vauluisant.

Le programme détaillé est à retrouver sur www.musees-troyes.com

Le château de La Motte-Tilly

Pour la première fois, le château de La Motte-Tilly – situé dans la commune du même nom, près de Nogent-sur-Seine –, ouvrira ses portes à l’occasion de “La nuit européenne des musées”. Près de 2500 lumières seront installées dans les salons de ce domaine du XVIIIème siècle. Des personnages costumés déambuleront également au milieu des visiteurs.


De 20h à minuit, dernière admission à 23h30. Tarif : gratuit. Attention, venir muni d’une lampe électrique. Renseignements au 03 25 39 99 67 et sur www.la-motte-tilly.monuments-nationaux.fr

Le musée de l’ancienne malterie de Champagne

Les anciens greniers à grains de la Malterie de Champagne – cette dernière avait été fondée en 1883 par les frères Bonnette – abrite aujourd’hui la mémoire chapelaine. Trois thèmes sont évoqués : le chemin de fer, la vie quotidienne dans la première moitié du XXème siècle, ainsi que les métiers anciens (sabotier, métiers agricoles, etc.)

La structure accueille jusqu’au 9 juin une exposition de Manuel Garcia baptisée « Gravure au burin et à main levée » (bronze d’aluminium et d’argent). Dans le cadre de la nuit européenne des musées, l’artiste proposera un atelier de gravure sur métaux.

De 18h à 23h30 (atelier de 19h30 à 21h30). Avenue de la gare, impasse de la Malterie, La Chapelle-Saint-Luc. Tél: 03 25 70 04 83. Entrée libre.