Basset : un nouveau site à Bar-sur-Aube

Le concessionnaire, déjà présent à Channes et Polisot, construit actuellement une nouvelle base. Les travaux ont débuté courant janvier. Livraison des bâtiments à la fin de l’année.

La société JM Basset est en train de faire construire un troisième site à Bar-sur-Aube. ©DR

Ça y est : les premiers coups de pelle ont été réalisés. La société JM Basset, dont le siège social est implanté à Polisot, comptera d’ici les prochains mois une nouvelle base à Bar-sur-Aube. Un investissement dont le montant s’élève à environ 2 millions d’euros. « La superficie du bâtiment sera de 2200 m², sur un terrain de plus d’1 hectare. L’idée, c’est de faire une base autonome comme à Channes et Polisot. Le bâtiment pourra être agrandi suivant son développement et ses besoins en stockage », commente Cyril Coquard, commercial au sein de l’entreprise.

Il faut dire que la société auboise a récupéré, voilà déjà quelques mois, la carte Massey Ferguson sur ce secteur. Si le travail commercial était donc déjà mené à distance, il ne restait plus qu’à implanter des équipes sur place. Avec ce programme, les objectifs sont on ne peut plus clairs : gagner des parts de marché et conquérir de nouveaux clients.

Agriculture, viticulture et espaces verts

Et si les tracteurs reste l’activité historique de l’entreprise, il n’en reste pas moins qu’elle est aussi présente sur d’autres marchés, à l’instar des équipements vitivinicoles, la réparation ainsi que les espaces verts. « On veut développer ce dernier vers les collectivités, en complément des particuliers », précise aussi Cyril Coquard.

Le site barrois sera donc le troisième de la société. Son histoire a commencé en 1956, à Channes. Serge Basset, maréchal-ferrant de métier, débute en tant qu’agent de la marque Massey Ferguson. En 1981, il devient concessionnaire Jacquet. Changement de propriétaire en avril 1994 : son fils Jean-Michel prend les rênes de l’entreprise familiale. Un nouveau site (1900 m² sur 1 ha) sera construit à Channes en 2000. En 2006, celui de Polisot (1800 m² – il sera agrandi en 2015) voit le jour. Deux nouvelles activités naissent : la vente et la réparation de matériel vinicole, ainsi que le motoculture (quads, tondeuse). La société Basset, qui réalise un chiffre d’affaires annuel de 9,5 millions d’euros, emploie aujourd’hui 32 collaborateurs. Un chiffre qui sera quelque peu revu à la hausse, avec l’ouverture prochaine du site barrois.

Aurélien Tournier